Agence web Nancy

Plus de 24 ans d'expérience

Traitement de bois - Couverture - Zinguerie - Isolation - Façade - Bardage - Humidité - Ventilation

Agence communication Nancy

Plus de 22 000 chantiers

Traitement de bois - Couverture - Zinguerie - Isolation - Façade - Bardage - Humidité - Ventilation

Slider
Traitement de Mérule Boulay Traitement de Mérule Boulay

Traitement de mérule Boulay

24 Jan

Traitement mérule Boulay

De nos jours, de plus en plus de champignons s’attaquent au bâti : de la cave au grenier ce fléau se développe et s’étend parfois très rapidement. Il faut s’avoir que les champignons, les champignons xylophages ou encore les champignons lignivores se développent dans des conditions d’humidité, de température et de luminosité bien précises.

 Les champignons Boulay

 – Moisissures

 Les moisissures sont des champignons microscopiques qui se développent en présence d’humidité mais également selon des conditions de luminosité, de températures spécifiques (les moisissures se développent entre 0 et 60 ° C, mais les températures optimales se situent autour de 5 à 25 ° C), et d’oxygénation suffisante.

Il existe de nombreux types de moisissures (plus de 200 000 espèces). Visuellement, elles peuvent être de différentes couleurs (blanchâtres, noirâtres, verdâtres, bleues, …). Bien qu'elles ne soient pas toutes néfastes pour la santé, certaines produisent des mycotoxines, absorbées par inhalation, dangereuses. De plus, la paroi cellulaire de ces moisissures contient un agent inflammatoire qui affecte particulièrement les conjonctives, la gorge et les voies respiratoires supérieures.

En présence de moisissures dans votre appartement ou votre maison, en présence de moisissures de murs, en présence de moisissures en cave, en présence de moisissures sur les bois de charpente, en présence de moisissures sur les meubles, le conseil d’un spécialiste en moisissures de maisons est conseillé.

 – Champignons

 Les champignons du bois se classent en trois catégories :

  • Champignon xylophage : champignon qui « mange » le bois (à l’instar des insectes xylophages)
  • Champignon lignivore : champignon qui se nourrit de la lignine du bois (l’un des composant du bois)
  • Champignon saprotrophe : champignon qui se nourrit du bois mort

Ils vont tous attaquer le bois mais de manière différentes et dans des conditions différentes.

 

La mérule Boulay

Présente dans les locaux humides, le champignon de la mérule est une espèce lignivore. La mérule s’attaque donc au bois et est responsable de la pourriture de ce dernier (pourriture de bois de charpente, pourriture de bois de plancher, pourriture de bois de cave, pourriture de bois de mobilier, …). Sur le bois, la mérule provoque une pourriture cubique. Elle peut se développer rapidement et être la cause de « ravages » dans une maison.

 – Qu’est-ce que la mérule

 La mérule est un champignon qui s’attaque au bois, elle est ainsi classée dans la catégorie des champignons de type lignivore. Contrairement aux autres champignons lignivores elle n’est pourtant pas observer en extérieur, en forêt, …

En effet, elle se développe en présence d’espaces peut ventilés mais surtout d’obscurité et d’humidité.

Sa couleur et son aspect sont notamment fonction de la luminosité présente : d’un aspect blanc type blanc coton semblable à de la ouate, elle peut également de ce fait virer au marron ou au gris selon ses conditions de vie.

 – Pourquoi la mérule se développe t-elle ?

 Comme expliqué ci-dessus des conditions de vie humides, plutôt obscures et à températures moyennes favorisent le développement de la mérule.

Les conditions favorables au développement de la mérule sont donc les suivantes :

  • Une humidité anormalement élevée, à savoir une humidité des matériaux supérieure à 20%. La présence d’une fuite de gouttière, d’une fuite de canalisation, d’accumulation de vapeur d’eau, de condensation excessive peut contribuer au développement des spores de mérule.
  • Obscurité : la présence d’un minimum de lumière est nécessaire à l’apparition des spores, par contre le développement et l’extension par les hyphes et les rhizomorphes demandent de l’obscurité. Les pièces noires, les caves, les granges, les garages, les entrepôts sont des locaux favorisant le développement de ce champignon.
  • Oxygène : comme tout « être vivant » la mérule a besoin d’oxygène pour vivre.
  • Matière organique et azote : la présence de bois va permettre à la mérule de se développer.

 En cas de présence de l’ensemble de ses éléments (ambiance humide, lieu peu ventilé, température douce, obscurité) la mérule trouvera un terrain propice à son développement.

  – La mérule pleureuse

 Il existe de nombreuses espèces de mérule. Une mérule souvent rencontrée dans nos habitations est la mérule pleureuse, appelée communément mérule des maisons.

Classification de la mérule :

Règne : Fungi

Embranchement : Basidiomycota

Classe : Agaricomycetes

Ordre : Boletales

Famille : Serpulaceae

Genre : Serpula

Espèce : Lacrymans (Wulfen J. Schröt, 1885)

 Apparence de la mérule Serpula :

 La mérule pleureuse ou mérule des maisons ou mérule domestique est formée de filaments mycéliens (appelés aussi hyphes) très fins. Leur taille moyenne est de 1 à 7 millièmes de millimètre de diamètre. Lorsque les conditions sont favorables des plaques blanches à l’aspect duveteux se forment et se développent. Autrement, en conditions moins favorables, les filaments mycéliens se rassemblent pour former des sortent de cordons, d’un à deux millimètres de diamètre et pouvant aller jusqu’à dix mètres de longs. Visuellement on pourra voir apparaître une substance blanchâtre semblable à de la ouate qui pourra virer au gris ou au brun selon les conditions de vie.

 Mérule pleureuse

 Développement de la mérule pleureuse :

 Ces organismes apprécient fortement les zones dont l'humidité relative des matériaux est anormalement élevée (plus de 20 %). La luminosité ou plutôt l’obscurité est un autre facteur favorisant ou défavorisant le développement de ces champignons. La mérule a besoin d’obscurité pour son développement par contre un minimum de luminosité et nécessaire à l’apparition des spores.

Les filaments mycéliens (appelés aussi hyphes) de la mérule pleureuse se développent et pénètrent le bois pour se « nourrir ». Ils vont également s’enchevêtrer autour.

Les Syrrotes (appelés aussi plus communément les rhizomorphes) permettent quant à eux l’extension de la mérule en s’infiltrant dans les plafonds, sous les plinthes, à travers les fissures de murs, le béton, etc …

Enfin, les sporophores permettent la production et la libération des spores qui seront disséminés et perpétueront l’implantation de cette espèce.

 Les dégâts provoqués par la mérule pleureuse :

Des charpentes aux planchers, des plafonds aux cloisons, des plinthes aux escaliers, la mérule peut se propager sur l’ensemble des éléments en bois de la maison. Elle se fraye également des chemins à travers la maçonnerie pour s’attaquer aux boiseries se trouvant de l’autre côté. C’est une espèce de champignon excessivement envahissante. Son action sur le bois est telle, qu’elle peut à terme engendrer l’effondrement de la structure contaminée.

 

De plus, outre son action désastreuse sur l’habitat, la mérule est également nocive pour la santé à travers des phénomènes d’asthme, de problèmes respiratoire, d’allergies.

 

Que faire en présence de mérule à Boulay

 En cas suspicion de présence de champignons il est conseillé de prendre contact avec un spécialiste des traitements de l’humidité ou un spécialiste du traitement de la mérule. Ce dernier pourra vérifier si le champignon est lignivore et / ou s’il s’agit de mérule ou d’un champignon moins « agressif » pour l’habitation.

 En présence confirmée de mérule, il sera nécessaire :

  • De déposer tous les revêtements
  • De bruler les boiseries « attaquées »
  • De traiter des sols, les murs, l’ensemble de surfaces
  • D’utiliser un fongicide agrée
  • Etc …

  Brûler la mérule     Traiter mérule

La mérule est contagieuse et peu se développer d’une maison à l’autre. Afin de respecter l’ensemble des phases nécessaires à la destruction de la mérule, il est conseillé de prendre attache auprès d’un spécialiste de ce champignon.

http://www.chl-est.com/ 

 

Pour favoriser la lutte contre la mérule il est rappelé les articles à partir de l’art. L 133-7 du code de la construction et de l’habitation.

 

Traitement de mérule Creutzwald

Traitement de mérule Faulquemont

Traitement de mérule Boulay Moselle

Traitement de mérule Bouzonville

Traitement de mérule Créhange

Traitement de mérule Longeville les Saint Avold

Traitement de mérule Ham Sous Varsberg

Traitement de mérule Falck

Traitement de mérule Merten

Traitement de mérule Hargarten aux Mines

Traitement de mérule Téting sur Nied

Traitement de mérule Freistroff

Traitement de mérule Bambiderstroff

Traitement de mérule Varsberg

Traitement de mérule Filstroff

Traitement de mérule Guerting

Traitement de mérule Flétrange

Traitement de mérule Téterchen

Traitement de mérule Piblange

Traitement de mérule Pontpierre

Traitement de mérule Zimming

Traitement de mérule Coume

Traitement de mérule Ebersviller

Traitement de mérule Boucheporn

Traitement de mérule Dalem

Traitement de mérule Vaudreching

Traitement de mérule Condé Northen

Traitement de mérule Heining lès Bouzonville

Traitement de mérule Rémering

Traitement de mérule Varize

Traitement de mérule Berviller en Moselle

Traitement de mérule Tritteling

Traitement de mérule Villing

Traitement de mérule Herny

Traitement de mérule Gomelange

Traitement de mérule Alzing

Traitement de mérule Volmerange les Boulay

Traitement de mérule Laudrefang

Traitement de mérule Roupeldange

Traitement de mérule Haute Vigneulles

Traitement de mérule Schwerdorff

Traitement de mérule Chémery les deux

Traitement de mérule Hestroff

Traitement de mérule Anzeling

Traitement de mérule Bibiche

Traitement de mérule Bionville sur Nied

Traitement de mérule Brettnach

Traitement de mérule Vatimont

Traitement de mérule Ottonville

Traitement de mérule Elvange

Traitement de mérule Oberdorff

Traitement de mérule Guerstling

Traitement de mérule Tromborn

Traitement de mérule Vittoncourt

Traitement de mérule Hinckange

Traitement de mérule Marange Zondrange

Traitement de mérule Holling

Traitement de mérule Bisten en Lorraine

Traitement de mérule Eblange

Traitement de mérule Neukirchen lès Bouzonville

 

 

Blog

  • Traitement de mérule Thionville Traitement de mérule Thionville
    Traitement mérule Thionville De nos jours, de plus en plus de champignons s’attaquent au bâti : de la cave au grenier ce fléau se développe et s’étend parfois très rapidement.…
  • Traitement de mérule Sarreguemines Traitement de mérule Sarreguemines
    Traitement mérule Sarreguemines De nos jours, de plus en plus de champignons s’attaquent au bâti : de la cave au grenier ce fléau se développe et s’étend parfois très rapidement.…
  • Traitement de mérule Sarrebourg Traitement de mérule Sarrebourg
    Traitement mérule Sarrebourg De nos jours, de plus en plus de champignons s’attaquent au bâti : de la cave au grenier ce fléau se développe et s’étend parfois très rapidement.…

A propos de Chl Est

CHL EST est spécialisée dans le domaine de la rénovation des bâtiments : traitement des bois contre les insectes xylophages et champignons, couverture, étanchéité, zinguerie, isolation (RGE), traitement de l'humidité, ventilation, bardage et façade. Diagnostic et devis gratuit sur simple appel : 03 87 20 26 95

Nos Horaires

Lundi 09:00 à 18:00
Mardi 09:00 à 18:00
Mercredi 09:00 à 18:00
Jeudi 09:00 à 18:00
Vendredi 09:00 à 18:00
Samedi 09:00 à 12:00
Dimanche Fermé
Copyright © 2023 Chl Est. Tous droits réservés. Création site internet : Agence Web Nancy

Un conseiller à votre écoute au :

03 87 20 26 95

Posez-nous vos question ?

Required *